Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 21 mai 2007

Réminiscences

Depuis un bail, dès que je pars en voyage, je note tous mes faits et gestes dans un petit carnet acheté tout spécialement pour l'occas'. Au gré de mes déménagements tous ces p'tits morceaux de vie se sont éparpillés et il m'arrive souvent en cherchant tout autre chose de tomber sur l'un de ces carnets. Quel plaisir alors de se replonger dans ces jours trop vite passés et de faire revivre pendant quelques instants tous ces souvenirs! C'est toujours une bonne surprise d'autant que j'ai tendance à oublier quel voyage correspond à quel carnet...

Hier j'ai passé la soirée à New York avec une copine puis je suis allée à Tadoussac (Québec) avec une bande de potes voir les baleines sur le Saint-Laurent. C'était chouette. 

mardi, 17 avril 2007

Le relais Paris-Nice

Découvrir sous un nom passe-partout un restaurant à l'accueil et au décor chaleureux et à la cuisine plus que généreuse.

Se régaler d'une trilogie de saint-jacques, en fait un véritable festival de saveurs : curry, beurre persillé, crème à la tomate, poivre et foie gras... au service de la finesse des saint-jacques.

Se dire qu'effectivement le croustillant de caprice des dieux et d'un fromage local dont j'ai oublié le nom était un peu superflu.

Enchaîner malgré tout sur le Nutella show : dans des petites verrines, le nutella en chantilly, glacé ou en sucette s'allie avec la cacahuète ou la poire pour surprendre mes papilles, oui oui que les miennes, j'ai été la seule à prendre un dessert*... 

Regretter de n'avoir pas emporté l'APN pour immortaliser la présentation inventive des plats. 

Terminer sur une coupe de champagne et trouver que décidemment Joigny est vraiment une villa charmante.

Le relais Paris-Nice de Claire et David.
Rond-Point de la Résistance
89 300 JOIGNY

Pensez à réserver au 03.86.62.06.72

*qui a prononcé le mot régime?

mercredi, 28 février 2007

Les jours rallongent...

Se lever alors que le soleil pointe le bout de son nez au dessus des toits... On tient le bon bout!

medium_reveilsoleil.JPG

 

mercredi, 17 janvier 2007

Une soirée hors du temps

 Nombreux chers lecteurs de ce blog, j'ai un aveu à vous faire : parfois, le soir, une mamie s'empare de mon corps. Elle se fait une soupe à 19h, elle a au préalable coupé son portable et formé ses volets on est jamais trop prudent, elle déguste sa soupe et enchaîne avec un pisse-mémé (le p'tit nom local de la tisane). Puis elle regarde "Plus belle la  vie" avec une délectation non feinte. Elle se prépare à passer une soirée devant la télé avec son précieux compagnon : son tricot. Et roule mamie, c'est parti pour une soirée tranquille pépère mémère.

medium_soireetranquille.2.jpg
 Et le pire c'est que je l'accueille avec enthousiasme la mamie qui sommeille en moi!
 

 

vendredi, 12 janvier 2007

Le goûter, mon moment fétiche


Une journée sans goûter est une journée incomplète. C'est mon moment à moi qui me permet de clôturer une journée de boulot avant d'aller retrouver des amis, sortir... Ma p'tite pause dans une vie parisienne très speed. J'ai de la chance car mon boulot et mon appart ne sont qu'à 10 minutes à pied de distance. Il m'est donc facile de repasser chez moi en fin d'aprem avant d'enchaîner. Et j'aurais vraiment du mal à m'en passer tellement ce moment me permet de décompresser.

Il y a le goûter de semaine assez simple : 2 carrés de chocolat avec un fruit ou de la compote de pommes maison. De quoi reprendre un peu d'énergie pour la soirée.

Et puis il y a le goûter réconfort, celui qui permet de laisser loin derrière soi une semaine pleine de lassitude, où l'on apprend qu'on n'aura pas le treizième mois promis, où l'on doit gérer l'incompétence de ses collègues bref une semaine de m****. Ce goûter donc qui permet de commencer dans la douceur le week-end. Pour cela, il vous faut :

gouter.jpg
  • un bon thé dans une jolie théière et une tasse fétiche, celle qui a la bonne forme, la bonne contenance, qui tient tout bien dans la main
  • deux oranges fraîchement pressées pour redonner un coup de pep's
  • une assiette de bonnes choses : du chocolat, des macarons, de la brioche de l'Epiphanie
Et c'est parti pour le week-end!

 

mercredi, 03 janvier 2007

Plaisirs de Noël #4 .... un peu après la bataille mais quand même

medium_IMGP0035.JPG
Les p'tits veaux, nés de quelques heures ou quelques semaines, qui gambadent dans leur étable et se faufilent entre les vaches pour guetter ce qui se passe...

mercredi, 27 décembre 2006

Plaisir de Noël #3

medium_IMGP0028.2.JPG
Se réveiller tranquillement et jeter un oeil dehors.
Voir la campagne étinceler sous un voile de givre.
Se régaler de stollen avec un thé bien chaud.
Trouver que les journées commencent de manière parfaite ces jours-ci!

dimanche, 24 décembre 2006

Plaisir de Noël #2

medium_IMGP0010.3.JPG
Le Stollen.
Gâteau allemand aux raisins secs et autres fruits confits généreusement fourré de pâte d'amande dont on se régale au petit déjeuner, au goûter, le soir avec une tisane... Il est multi usage. 
A ne consommer qu'en période de Noël, bien sûr. 
Après de nombreux tests comparatifs, je suis en mesure de vous révéler quel est le meilleur Stollen de la terre entière : celui qu'on trouve chez Lidl!

samedi, 23 décembre 2006

Plaisir de Noël #1

medium_logoNoel.gifAh, les vacances de Noël, la famille, le sapin... et le nouveau catalogue de la Redoute!
Ben oui, c'est toujours aux vacances de Noël que je découvre les nouvelles collections du célèbre VPCiste. S'en suit alors un rituel immuable depuis la nuit des temps l'âge où je m'intéresse à ce que je porte! Je fais une liste de tous les articles qui me plaisent avec toutes les références : taille (prenant en compte le futur régime de début d'année), reférence, coloris, page... Comme ça, mes chers parents sont équipés pour le jour où leur viendrait l'envie de me faire un cadeau surprise. Et moi je n'ai pas besoin de reconsulter toutes les pages pour retrouver ce petit haut tellement meuhhhgnon.... Si on fait un bilan vers le mois de septembre, en général, je ne porte strictement rien de neuf acheté à la Redoute car j'adore faire les boutiques et mes parents n'ont pas pioché dans cette wishlist!

Et pourtant, tous les ans, je recommence parce qu'il y a quand même pas mal de jolies choses et que c'est très agréable d'imaginer en plein coeur de l'hiver, sa garde robe de l'été prochain. D'ailleurs, ces petites sandales rouges page 36, elles ressemblent drôlement à celles que j'ai cherché en vain tout l'été dernier.... Je vous laisse, j'ai une liste à faire! 

vendredi, 14 juillet 2006

Petits plaisirs...

medium_00020405_20cassis_20mini.2.jpgFille de la ville ou fille de la campagne?

Quand je suis à Paris, je me sens presque toujours comme un poisson dans l'eau : la foule, le métro, le peu d'espace, l’urbanisation..  Tout ça je gère mais comme à chaque fois que je reviens dans ma campagne, je suis émue presque aux larmes par un tas de tous petits riens :

  • l'odeur de la paille ou du foin qui vient tout juste d'être coupé
  • les fruits gorgés de soleil que tu cueilles et que t'avales direc' sans passer par la case "je lave tout au vinaigre car c'est plein de produits toxiques tout ça"*
  • les p'tits bébés hirondelles qu'ont juste la tête qui dépasse du nid
  • l'ampleur du paysage...

Dans ces moments-là, je m'interroge sur ma capacité à supporter une vie complètement déconnectée de la nature et qui vue d'ici me semble un peu vaine... et l'instant d'après je me souviens qu'à Paris, il y a :

·          des magasins en pagaille

 ·          des musées en pagaille

·          des spectacles en pagaille

·          de belles architectures en pagaille...

Et je l'ai ma réponse : tant que je ne trouverais rien d'autre, je la supporterais ma vie parisienne mais avec des petites piqûres de rappel campagne de temps en temps quand même! 

* Perso, je ne le fais pas : quoi qu'on puisse dire de moi, je ne suis pas maniaque à ce point là!