Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 mai 2007

Viendez dépenser des sous avec moi les coupines...

L'invitation est valable pour 2 personnes alors dans ma grande bonté, je propose à qui veut et me le fait savoir par mail de m'accompagner dans l'antre de la perdition jeudi 31 mai vers 17h30.

2e3462b27092211a8a52f4482740fba5.jpg

 PS : Je vous vois déjà venir mais faut pas rêver, les pouletes : Paloma, Rebecca et autre Barbara ne seront pas au rendez-vous mais on y déniche de jolies choses à des prix tout doux!

lundi, 07 mai 2007

Mes nouvelles coupines

medium_mellowyellow.jpgVente privée, c'est vraiment chouette! Au moment où tu as complètement oublié que tu as passé une commande chez eux tellement leurs délais de livraison sont impressionants de célérité, tu trouves un p'tit mot de la Poste dans ta boîte aux lettres. Bien sûr, tu ne te souviens plus du tout de l'aspect de ce que tu as commandé et c'est avec un mélange d'anxiété -mon dieu, j'espère que ce n'est pas une mocheté que je n'ai pas à me taper le retour et le remboursement- et d'excitation -si j'ai commandé en toute connaissance de leurs délais c'est que ça doit déchirer sa mère- que tu ouvres fébrilement ton paquet.  Et là, bingo! Elles sont terribles ces sandales à plateau, non?

Du nouveau qui tombe à point nommé pour m'empêcher de succomber à la fièvre acheteuse contre laquelle j'essaie de lutter - non sans mal! 

mercredi, 18 avril 2007

Robert mon héros

Dès que je vois un joli imprimé dans un magazine, une vitrine, ça ne manque pas il est signé Robert le Héros. V'là-ti pas que mon Robert a conçu une mini collec' pour Monoprix... Un peu de déco, de vaisselle et tout un tas de p'tites choses vestimentaires toutes mimi. Je n'ai pu résister à mon dressing télépathe qui hurlait dans ma tête "Remplis-moi, remplis-moi, je suis tout vide". Faut dire que le pauvre a connu une amputation drastique pas plus tard que lundi soir, une bonne moitié de mes fringues -trop grandes pour la plupart mais aussi trop moches faut pas se mentir- a pris le chemin du départ. Bon ok, il réclame plutôt des jupettes et des pantalons, ok, il faut maintenant qu'il apprenne à préférer la qualité à la quantité mais je ne pouvais pas le priver de ça!

 

medium_robertmonheros.jpg
 

jeudi, 05 avril 2007

Vernis de printemps

medium_vernis_de_printemps.JPG

 

 

 

Envie de couleurs flashy sur mes ongles, envie de changer de mon rouge-noir ou de mon rouge rouge qu'on voit sur toutes les mains. Merci Séphora et sa collection de mini vernis : pour 3,5 euros, j'ai trouvé mon bonheur, un délicieux orange très frais et très joyeux!

 

mercredi, 14 mars 2007

Too late...

medium_mascara.jpgAvec pas mal de wagons de retard, l'oeil attentif de Punky B et les Aubaines de la Redoute, j'ai découvert THE mascara.
Celui qui gaine les cils un à un en un seul passage, celui qui fait des yeux de biche même quand on n'est pas douée, celui sur lequel je rêvais de mettre la main car je n'avais jamais trouvé un mascara qui me satisfaisait complètement et, pour mon grand malheur, celui qui n'est plus commercialisé -sauf sur les Aubaines : le mascara peigne de Stéphane Marais. Ce produit est une pure tuerie et je pense que je vais m'en commander un bon p'tit stock!

mercredi, 07 mars 2007

Il faut donner sa chance au produit...

... en trois leçons.

medium_new.jpg
 
1. Un collier qui a accroché mon oeil samedi dernier chez l'ami suédois... ouais, bon. Et puis tiens, il irait bien sur un t-shirt noir, sur cette robe...Bref, il m'est souvent revenu à l'esprit et aujourd'hui, j'ai filé aux Halles -notez l'exploit, je suis repartie avec cet unique objet- et trouvé mon collier. Aussitôt adopté, il est simple, chic et fait un effet boeuf.
2.Direct from London, un p'tit paletot à un prix dérisoire, dont ma soeurette n'avait pas envisagé tout le potentiel (porté une fois en trois mois). Je l'ai réhabilité aussi sec, tenté de lui soutirer et adopté le temps de son séjour parisien.
3Et last but not least : Etam. A l'instant précis où je me disais "Mon dieu mais ils n'ont rien compris à ce qui se fait en ce moment", je suis tombé coup sur coup sur un t-shirt vert amande aux coutures délicatement brillantes à la jolie encolure et un sous-pull noir aux jolis détails : fronces sur les manches et le col, petit boutons pour fermer le col dans le dos. Je l'ai cherché tout l'hiver et c'est chez Etam que je le trouve! Il faut vraiment que j'arrête avec mon fashion snobisme.

 

mardi, 13 février 2007

Une bonne surprise

medium_sachetm.JPGOui oui encore un billet girly, promis je me calme bientôt ou je fais un deuxième blog!

Parce qu'il fallait que je vous le dise ce petit sac à 3 euros de chez l'ami suédois, après une journée d'usage, on peut dire qu'il tient bien la route : la couleur est vraiment jolie (la photo ne lui rend pas justice, je vous rassure), il a une bonne longueur et définitivement un p'tit air brontibayesque. Ok, la matière est cheap mais franchement à ce prix là.... Aussi pour dire qu'il a plein de petits frères qui sont restés rue de Rivoli!

Allez, à demain pour un billet plus consistant. Enfin je l'espère parce qu'entre le georgette swap à terminer, les petites pochettes que je veux faire pour deux bloggueuses pour lesquelles je dois littéralement me battre avec ma machine à coudre que j'ai renommé Cruella depuis hier soir, et ma vie en dehors de tout ça, et bien je rame un peu en ce moment, menfin, quiche power et tout ira bien.

lundi, 12 février 2007

Où il est question de substitution...

Evidemment, si vous avez bien lu le précédent article vous aurez compris que je suis interdite de shopping fringues pendant un bon moment (je table sur 2 mois d'abstinence, arf, ça va être long). Je compte donc bien faire des économies me rattraper sur les chaussures et les sacs.

J'ai trouvé un ersatz de la série Paloma, Rebecca, Barbara (de mon lieu de perdition brontibay) chez H&M dans une jolie couleur bronze pour la modique somme de 3 euros. Certes, ce n'est pas ce somptueux cuir tellement doux mais ma foi, ça fera l'affaire pour l'instant.

medium_chiemihara.jpgEt j'ai repéré quelques paires de chaussures qui me font très très très  très envie.

Chez André, une paire directement inspirée de la créatrice Chie Mihara mais pour grosso modo 120 euros de moins autant dire que je ne résisterais pas longtemps. Voilà l'original (pas trouvé de photos de la nouvelle collection André)

 

 

 

medium_ballerines_etam.jpg

 

Chez Etam et pour la modique somme de 24,90 de délicieuses ballerines (aussi en doré, rouge, noir, gris.... y en a même des rouges à pois blancs avec un p'tit noeud, je ne savais plus où donner de la tête!). Je ne peux pas rendre à César ce qui lui appartient : j'ai vu cette info sur un blog mais impossible de me souvenir lequel...

 

 

 

Edit du lendemain : les ballerines Etam sont impecc', le magasin près de chez moi était dévalisé en coloris argent, je les ai prises en gris. Quant au soulier chez André, en fait, le talon est vachement haut, j'ai pas l'habitude alors je me laisse le temps de la réflexion!

 

 

 

samedi, 10 février 2007

Ma nouvelle amie

medium_IMGP0001.4.JPGUn nouvel objet a fait son apparition dans ma salle de bain : un pèse personne. C'est bien la première fois que je possède un exemplaire de ce qui pourrait passer pour un objet de torture psychologique. Car évidemment si je me suis fendu d'en acheter une c'est que je me lance dans un grand régime. 

Ca fait déjà quelques mois que je me dis qu'il faudrait que je perde les quelques kilo qui m'empêchent d'acheter certaines fringues qui me plaisent. Le déclic est venu d'une petit phrase anodine du kiné que je vais voir pour la rééducation de mon genoux :" un kilog en moins, c'est cinq kilo de pression en moins pour les genoux". Dis, donc, kiné, t'essaie de me faire comprendre qu'il faudrait que je perde du poids ou bien? En tous cas, intentionnelle ou pas, cette petite phrase a fait son bonhomme de chemin dans mon cerveau : j'en ai tellement ras le bol de souffrir de mes genoux que je vais les soulager en maigrissant. A j+2, je toujours aussi motivée ;)

vendredi, 09 février 2007

Le geste qui sauve...

medium_solutionmicellaire.jpeg...une peau de m****!

Faut dire que depuis ma première attaque d'acné précoce vers les 11 ans, j'ai du tester toutes les crèmes anti acnéiques du marché, plus quelques antibiotiques qui repoussaient l'acné le temps du traitement seulement. J'en ai versé des larmes en me regardant d'un peu trop près dans le miroir. Oh, je ne pouvais pas trop me plaindre car je n'étais pas victime de poussées de pustules purulentes bien crades mais quand même mes plaques de micro kystes sur les joues, le nez, le front, je m'en serais bien passé. Je me rassurais en écoutant les voix de la sagesse : "ça passera en grandissant". Las! A 22 ans, rien de nouveau sur le front de l'acné. J'ai donc attaqué en force avec un traitement de cheval -Roaccutane. Et là, miracle : une sensation de douceur que j'avais oubliée depuis le temps, le plaisir de se faire belle (parce que franchement une belle peau c'est un peu la base de tout, quand on n'a pas ça, à quoi ça sert de se décarcasser)... J'ai bien failli crier victoire. Mais force est de constater quelques années après, que mon acné juvénile  est du genre plutôt coriace. Rien de comparable avec avant mais des regrets tout de même.

C'est là qu'intervient le produit miracle acheté alors que je m'ennuyais dans une file d'attente de pharmacie : la solution micellaire Bioderma. Un nettoyage le soir qui remplace avantageusement le démaquillant (et là mes yeux sensibles applaudissent bien fort car cette solution est douce... douce... pour eux), un nettoyage le matin à la place de l'aspersion d'eau brûlante sous la douche (ce qui doit être moyen bon, j'imagine). Et hop, ma peau retrouve le chemin de la beauté.

Et moi, j'ai arrêté de pleurer dans le miroir! Yala!

 

 

vendredi, 19 janvier 2007

I've found them...

medium_Lowboots.jpg...oui, oui les low boots noires vintage que je cherchais depuis l'automne, je leur ai enfin mis la main dessus dans une friperie de la rue Saint-Martin et ce pour la modique somme de 30 euros. C'était un peu une mission challenge pour cause de contraintes très serrées : morphologie à gros mollets qui n'aide pas à la recherche de bottes, budget mini et une envie très précise derrière la tête du genre talons mais pas trop + aspect froissé + revers, etc. Et quand une quiche a une idée derrière la tête, elle ne l'a pas ailleurs comme dirait l'autre*.
Et bien je les ai et je suis ravie, je partage donc toute ma joie -oui, oui toute ma joie- avec vous avec cette photo un poil ratée mais il est un peu tard, vous ne m'en voudrez pas!

 

*Qu'est ce que j'adore ces expresssions toutes faites... 

jeudi, 18 janvier 2007

Butin

A force de traîner sur des blogs de modasses invétérées, B. Et P.B. pour préserver leur anonymat, m'est venue une irrépressible envie de transformer ma garde-robe. N'étant pas encore riche comme Crésus, j'ai mis à profit l'idée de Balibulle de fouiner chez Claire's pour y dégotter des bijoux chic, choc et pas chers. Leur mission : donner un coup de pep's à mes tenues assez basiques.

Et bien, ça valait le détour. Jugez plutôt :

 

medium_butin.jpg



























  • un sautoir vert grisé composé de mini pastilles : pour un effet sage tout mimi
  • une broche qui permet d'animer mes trop nombreux hauts noirs
  • un sautoir rouge à grosses perles : parce que je ne peux pas m'empêcher d'aimer les choses voyantes et rigolotes
  • un pendentif très long qui donne un p'tit côté classe à mes tenues.
Et là, où je me dis que mes achats sont réussis, c'est que tous les matins depuis une semaine, je mets un bon moment pour choisir lequel agrémentera ma tenue du jour!

lundi, 08 janvier 2007

Le sac d'une quiche

A la demande générale de Célinette, je vide mon sac pour vous faire part de mon espace le plus intime où seule ma douce main a le droit de se faufiler car oui à ce degré de blindage trouver un objet relève de l'expédition!

sac_de_quiche_.jpg

 

Le sac d'abord : ma dernière acquisition, le sac Brontibay qui me fait rêver depuis des années, que je possède depuis ce week end et qui a bien grévé mon budget solde et qui est, après quelques sorties, toujours aussi magnifique mais affreusement pas pratique et petit! Pas grave, je l'aime!

Et dedans :

  • un portefeuille Brontibay dans le même cuir que le sac
  • des carnets pour écrire des idées pour mon blog, des adresses, des frinques ou autres repérés au cours de mes pérégrinations parisiennes, les codes et numéros de tél, bref je perds ces carnets, je perds une partie de mon cerveau
  • un téléphone Motorola L6 ou L7 mais en tout cas rose que j'ai eu pour la modique sommr de o,15 centimes d'euro (et trois mois de bataille avec mon service client)
  • les clés de chez wam avec depuis quelques jours un porte clefs très raffiné (oui Françou, j'ai craqué, je l'ai utilisé avant d'avoir trouvé un nouveau poste et une nouvelle maison, oups)
  • de la lecture, en cas de trajet de métro imprévu, en ce moment la Vierge en Bleu de Tracy Chevalier (autant j'avais aimé la jeune fille à la perle, autant là, je suis moyennement emballée par son écriture, mais l'histoire me plaît)
  • la pochette qui rassemble mes indsipensables : nureflex (pour prendre de vitesse tout début de migraine), rouge à lèvre, miroir de poche, crème pour les mains, etc) et cette pochette, je l'ai faite de mes petites mimines, yep madame
  • mon IPod mini acheté à Montreal il y a 2 ans. Je pensais faire une bonne affaire en me faisant rembourser les taxes à l'aéroport sauf que mon surnom ne venant pas de nulle part, j'ai complètement zappé l'affaire! Quelques jours après sortait le I Pod nano...
  • l'agenda 2007 Glamour qui attend un petit relooking 
  • des tickets resto (ça doit bien être le seul truc positif de mon taf...)
  • toutes sortes de tickets de caisse, de métro, de ciné, d'expo traînent aussi au fond des sacs ayant vécu près de moi quelques temps...
  • et aussi parce que j'essaie de gérer mes dépenses un porte monnaie spécial alimentaire (pas sur la photo) qui sert à recueillir la somme qui est censée servir à toutes mes dépenses bouffe du mois. Dans les faits, ça sert aussi à boire des coups, à aller au resto, à acheter des magazines... autant dire que, très régulièrement, je suis obligée de renflouer la bête. Technique à revoir, donc!
Ayé, j'ai rempli ma mission et je vais demander à Marie-Caro et Liloe de faire de même! 

vendredi, 05 janvier 2007

Pssst... par ici...

medium_200463712-001.jpg

 

Les filles, je ne sais pas si vous êtes au courant mais le Bel Air de la rue de Commerce (et peut être les autres boutiques aussi) fait déjà -30% sur tout le magasin... De quoi faire plaisir à toutes celles qui trépignent en attendant mercredi!

dimanche, 12 novembre 2006

Bilan...

medium_200447917-001.jpg36258 aller retour aux toilettes,

48 rouleaux de PQ utilisés,

15 litres de liquides divers et variés ingurgités, 

3 kilog de légumes plus tard,

je me sens dégonflée, saine ... et je ne rêve que d'une chose : mon petit déj de demain, une demi baguette, du beurre, du Roquefort et du Rocamadour, ouf. Je ne ferais pas ça tous les week end mais de temps et temps, c'est vraiment bénéfique.

Et je confirme qu'il ne faut strictement rien prévoir pendant cette cure à moins d'avoir constamment des toilettes à proximité, à raison d'une visite toutes les 20 minutes, c'est un élément qu'on ne peut pas négliger! 

 

 

vendredi, 10 novembre 2006

Un week end avec Madeleine

Ces derniers temps j'ai un peu abusé : mal mangé, pas assez dormi, stressé mon petit cerveau, trop fumé, séché la danse, ma seule activité physique, etc. Résultat on ne m'appelle plus la quiche mais la loque, plaintive en plus la loque!
Il était plus que temps de prendre des mesures de rééquilibrage. Ca tombe bien, j'ai un week end très très calme en perspective : plus exactement, je n'ai strictement rien de prévu. Cest la condition sine qua none pour ce que j'envisage. Chouchoutage corporel : gommage, masques, épilation et ptet que je vais profiter de l'occas pour aller faire ce soin du corps que j'ai eu en cadeau à mon birthday. Un appart douillet où il ne fait plus -15 pour cause de nouvelles fenêtres, des DVD, des bouquins (merci Anne!). Mais l'essentiel de mon week end remise en forme : une cure Madeleine Gesta.

Ah Madeleine, c'est ma sauveuse. Toujours là quand on a besoin d'elle et très efficace.... Laissez-moi vous conter par le menu la méthode Madeleine Gesta.

Vendredi : faire les courses, préparer le """"bouillon purifiant"""", dire au revoir à la civilisation et se préparer à passer 48H en hibernation 

Samedi :  

Au réveil
Buvez ½ litre d'eau par petites gorgées avant de vous lever... Etirez-vous longuement puis levez-vous en douceur, enfilez ensuite un jogging douillet ou un pyjama confortable.
Petit-déjeuner
Buvez un bol de lait ½ écrémé + 1 cuillère à soupe de cacao dégraissé + 1 cuillère à café de miel.
1/4 d'heure après
1 orange ou un ½ pamplemousse, en quartier ou en jus.
Dans la matinée
Buvez 1 litre d'eau.
Déjeuner
Mangez 200 g de viande blanche et 300 g de légumes extraits du bouillon purifiant.
2h00 après le déjeuner
1 yaourt nature sucré avec une cuillère de miel.
A 16h00
Buvez un hydromel (jus de 2 citrons + 1 cuillère à café de miel), peu calorique il vous redonnera de l'énergie et vous évitera de grignoter.
Vers 19h00
Buvez ½ litre de bouillon purifiant en trois prises espacées d'une dizaine de minutes.
Dans la soirée
A 20 minutes d'intervalle, mangez trois bols de légumes extraits du bouillon purifiant agrémentés d'une vinaigrette : moutarde (une cuillerée à café maximum), des herbes à volonté, du poivre, du citron ou du vinaigre et obligatoirement deux cuillères d'huile.
Au coucher
1 yaourt nature sucré avec une cuillère de miel.

 Dimanche :

Grasse matinée Ne faites pas sonner le réveil !
Au réveil
Buvez ½ litre d'eau par petites gorgées avant de vous lever.
Petit-déjeuner
Buvez un bol de cacao, soit :
1/4 litre de lait écrémé + 1 cuillerée à café de cacao pur + 1 cuillerée à café de miel.
Dans le courant de la journée
Buvez toutes les 1/2 heures, 1/4 de litre de liquide, soit en tout :
1 litre d'eau, le jus de 2 pamplemousses pressés et ½ litre de bouillon purifiant.
Dans l'après-midi
Mangez un yaourt, sucré avec du miel.
A 16h00 Buvez votre hydromel : jus de 2 citrons + 1 cuillère à café de miel.
Dîner 200 g de poisson vapeur, en papillote ou au four et un bol de légumes du bouillon + vinaigrette avec 2 cuillères d'huile mais pas de sel.
Au coucher 1 yaourt nature sucré avec 1 cuillère à café de miel.

La recette du bouillon purifiant :

Mélangez les ingrédients :
1,5l d'eau
1kg de poireaux coupés en petits morceaux
500 g de carottes
500 g de tomates
quelques branches de céleri
un peu de thym
et faites cuire 20 mn.

et la liste des courses pour le week end :

3 bouteilles d'eau plate
1 litre de lait ½ écrémé
4 yaourts nature
Cacao dégraissé de type Van Houten
Miel
200 g de blanc de poulet ou de dinde
200 g de filet de lieu ou de merlan
1 kg de poireau
500 g de tomates
500 g de carottes
Céleri en branches
Thym
Huile
3 pamplemousses ou oranges
3 citrons

 

J'ai trouvé ces infos ici 

Si après ce week end d'une affolante sainitude tant pour le corps que pour l'esprit, je suis encore une larve, je crois que je vais arrêter de lutter et rebaptiser définitivement ce blog : "une loque à Paris".

Un petit bilan dimanche soir... Et bon week end à tous!

jeudi, 12 octobre 2006

Les leggings et moi...

Comme tout blog de fille qui se respecte, un article dédié aux leggings!

 

Pourquoi je ne devrais pas porter de leggings ?

Tout simplement parce que la nature –cette pioute- m’a donné des mollets pour le moins généreux. Oh, je ne vais quand même pas trop me plaindre car ils sont bien musclés –me demande bien d’où ça peut venir ça d’ailleurs ?- mais ils sont réellement énormes. De profil, tout va bien, c’est proportionné, rebondi, agréable à regarder. De face, les choses se gâtent : pour vous faire une idée, greffez une poele sur un bâton de chaise, voilà vous y êtes presque.

J’ai cette silhouette depuis…voyons voir…ah oui : toujours ! Autant dire que appris à m’y faire ! Là où j’ai du mal en ce moment, c’est que ça devrait m’interdire le port des leggings multiplicateurs de l’effet disproportionné suscité.

Pourquoi j’en porte quand même (tout en essayant de me cacher de la Police du Style) ?

Parce que j’adore ! Avec une jupette et des ballerines, ça casse le côté bien sage, avec une mini jupette ça permet de se sentir habillée, je peux continuer à porter des petites robes et des chaussures presqu’estivales. C’est le pied ! Alors, si jamais vous croisez dans la rue une quiche exhibant ses gros mollets dans des leggings, soyez indulgents : elle sait qu’elle en infraction modique mais elle peut pas s’empêcher de vouloir pour quelques heures oublier ses gros mollets.

Si vous êtes sages, je vous raconterai bientôt mon concert de Katerine + Divine Comedy. Cherchez pas, c’est à Nancy et c’est sold out.

PS : si quelqu’un connaît un chirurgien plastique spécialiste de la réduction mollettaire, je suis preneuse !

dimanche, 24 septembre 2006

Docteur Mode, on vous demande au chevet de la quiche

medium_jeans.jpgJ’ai un problème de taille avec les jeans. Je crois que depuis que je suis en âge de faire attention aux vêtements que je porte je n’ai jamais réussi à acheter un jean dont je me sois dit « Wouah, il me va trop bien –me fait un cul d’enfer –tiendra la route un moment ». Il me va bien deux fois, se troue aux cuisses à un endroit impossible à raccommoder, je me lasse de la couleur, s’élargit au point qu’on a l’impression que je me suis oubliée dedans* …

Régulièrement je me fais des séances shopping spéciales jeans, j’en essaie une bonne dizaine, je leur trouve à tous des défauts, parfois j’en achète un en me disant qu’il fera la soudure avec le prochain qui ne manquera pas d’être le bon, souvent je lâche l’affaire. Hier était une des ces après midi « à la recherche du jean parfait ». Chou blanc. J’ai même essayé un jean skinny. Après tout il ne faut jamais dire fontaine je ne boirais pas de ton eau, j’aurais pu avoir une bonne surprise. Et bien non !

Le désespoir était tel que je me voyais déjà contrainte de bannir le jean de ma garde robe alors que je trouve que c’est une pièce essentielle. Alors avant que je n’en arrive à cette extrémité, zauriez pas des conseils à donner à une quiche du jean un peu ronde des hanches ??????????

 

 

*j’ai mis du temps avant d’acheter des fringues à ma taille objective, rapport à l’image faussée que j’avais de mon corps : ado j’achetais du 42 pour un 38 !!!

samedi, 22 juillet 2006

Crème fraîcheur

 

medium_garnier.jpgLa chaleur règne dans mon palace parisien et moi je rêve de fraîcheur, de glaces, de bains dans une eau fraîche, de pluie torrentielle sous laquelle je pourrais prendre une douche (comme dans les vieiles pub Tahiti).... mais rien de tout ça ne se produit. Enfin si, il me semble qu'hier, y a eu de gros orages mais au milieu de la nuit à l'heure où la quiche est dans les bras de Morphée,  et puis je pourrais me rabattre sur les glaces mais je vais bientôt à la plage et à un mariage alors j'fais un peu attention, pas envie de devoir me racheter une robe et un mailot, enfin si moi, ça me dérangerait pas, mais mon banquier oui, bref ceci est un autre débat...

Donc je cherche à lutter contre la chaleur de manière un peu désespérée et c'est là qu'une crème anti gras de la cuisse est venue inopinèment à mon secours. En effet, je tente vaillamment depuis quelques semaines d'éradiquer les capitons qui rendent mes cuisses si... euh... généreuses on va dire! Drôle de paradoxe que ce mot capiton : pour moi, quelque chose de capitonné c'est confortable, agréable, limite luxueux mais dès que l'adjectif est employé pour décrire mes cuisses, j'ai plutôt des visions d'horreur!

J'ai donc acheté la crène Body Tonic de l'une des world company de la beauté qui ont l'avantage sinon d'être révolutionnaires au moins de ne pas être ruineuses!  Ce produit a comme ingédients actifs, entre autres, le chanvre et la thé vert. Et tout ça crée un effet frais des plus agréables qui dure bien après le massage, bien après que les vêtements soient enfilés et en ces coups de temps - là c'est bien appréciable. J'ai des doutes sur l'efficacité du produit quant à sa mission première mais je bénis cet effet cooling, merci monsieur Garnier.

Résumé de ma journée : douche, crémage, douche, crémage, douche, crémage, ad libitum!

mardi, 06 juin 2006

Les miracles de la sainte huile d'olive

Pour commencer pas de photo de mon week end rafraîchissant dans le Cantal, j’avais oublié mon APN. Mais durant ces quelques jours j’ai fait une grande découverte. Nous étions une quarantaine, il fallait donc préparer des quantités de nourriture presque industrielles : je me suis proposée pour remuer un taboulé géant (c’était pas une corvée, j’adore faire la cuisine à pleines mains, rappel de mes moments d’enfance à tripatouiller la boue) qu’on a donc assaisonné avec grosso modo un bon litre d’huile. Et ben mes enfants, mes mains mises à mal par le white spirit, rapport à mes tentatives de peinture dans mon appart pour ceux qui suivent, sont désormais d’une douceur à faire rougir de jalousie le cul d’un bébé. Je comprends mieux maintenant le pourquoi des boutiques O&Co qui proposent des produits à l’huile d’olive ! Et vous, vous en avez des méthodes beauté de grand-mère ? Ça m’intéresse !