Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 22 février 2007

La Môme

medium_mome590.jpgCette chronique ciné est en friche depuis un moment car je vais peu au ciné depuis quelques mois (10 euros la place, j'ai un peu du mal à raquer, je ne veux pas de la carte UGC illimitée et pas de MK2 ou de Gaumont près de chez moi pour leur carte illimitée à eux, bref je vais peu au ciné). Du coup, quand je prends le chemin d'une salle, je ne tolère pas de voir un film moyen et en général, j'arrive à mes fins. Aujourd'hui, j'avais donc choisi "la Môme" qui retrace de manière impressionniste, par petits épisodes chronologiquement en désordre, la vie d'Edith Piaf et bien c'était un très bon choix : des larmes, de la misère, des paillettes, de la drogue, de l'amour, des règlements de compte... j'en ai pris plein les mirettes.
Je savais qu'elle avait eu une vie pas drôle mais je ne m'imaginais pas une misère aussi crasse et une telle succession de sommets publics et de creux de la vague intimes. Et surtout, ce qui m'a bouleversée, c'est de voir ce p'tit bout de femme rogner sa vie par les 2 bouts dans la drogue et l'alccol pour terminer grabataire à même pas 50 ans. C'est une de mes grandes interrogations pseudo-existentielles, ça : se préserver pour vivre le plus longtemps possible en faisant bien attention à ne rien faire de dangereux ou au contraire brûler la chandelle par les deux bouts pour ne pas se retrouver vieille mais avec une vie morne. J'essaie de trouver le juste milieu entre ces deux visions de la vie mais je ne suis pas sûre d'y arriver. Mais je m'éloigne du sujet. Une dernière chose sur ce film : Marion Cotillard est réellement impressionnante dans son interprétation, on oublie très vite ses traits pour ne plus voir qu'Edith Piaf.

Commentaires

edith piaf is not dead !
Je suis d'accord avec toi. G bcp aimé ce film qui donne aussi envie d'aimer, comme les chansons de piaf en général. L'interprétation est carrément bluffante ! Un bon moment.
Sinon remet toi bien la quiche

PS: merci grâce à toi, j'ai appris un nouveau mot

Écrit par : iSmA | jeudi, 22 février 2007

Ben dis donc une vraie critique de cinéma ! J'avais envie d'aller le voir, tu me confortes dans mon choix. En plus j'adore Marion Cotillard, qu'est-ce qu'elle joue bien !!
A+

Écrit par : guiraud | vendredi, 23 février 2007

ben moi j'ai juste pas envie d'aller voir ce film, la battage mediadique qui a eu lieu autour m'en a ecoeuré avant meme d'avoir eu l'idée d'aller le voir... en plus je suis un peu comme toi par rapport au prix du billet... moi je voulais voir massacre à la tronçonneuse plutot....

Écrit par : minisushi | samedi, 24 février 2007

@iSmA : tu parles de quel mot "raquer"? causer lorrain for ever...
@guiraud : euh non, c'est pas une vraie critique de cinéma, je parle juste de ce que j'ai aimé, aucune prétention de critique là dedans ;)
@minisushi : je dois vivre sur une autre planète : pas vu la battage autour de la saint Valentin, ni autour de ce film. quant à aller voir massacre à la tronçonneuse, no way pour moi, je risquerai de faire des cauchemars!!!

Écrit par : la quiche | samedi, 24 février 2007

Je n'entends que du bien autour de ce film. Et ta critique me donne une fois encore l'envie d'aller le voir. Manque juste le temps...

Écrit par : Corinne | dimanche, 25 février 2007

J'en sors et je suis toute émoustillée. C'est "émotionnant" et c'est ce que je demande au cinéma!

Écrit par : lalalisasa | dimanche, 25 février 2007

@corinne : file-z-y-vite, c'est vraiment un bon film!
@lalalisasa : tout à fait, du bon divertissement!

Écrit par : la quiche | dimanche, 25 février 2007

j'ai adoré, tout simplement !

Écrit par : 1fillecommeça | vendredi, 16 mars 2007

Les commentaires sont fermés.