Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 octobre 2006

Le compte rendu du concert...

J'avais un petit a priori sur les grandes salles de spectacles, un peu usine à gaz, aucune proximité avec l'artiste nianianiania.... J'ai complètement révisé mon jugement fondé sur un concert so boring des Red Hot dans ce même Bercy : quand on a le charisme, les zicos qui assurent, et ben on arrive à soulever Bercy jusqu'au dernier gradin. Et ce sentiment d'être inclus dans cette grande foule mise en valeur par de savants jeux de lumière, c'était grisant. 

Et comme toujours le Ben*, il est impeccable. Simplicité : il se pointe en jean et t-shirt, maîtrise et puissance : il a même chanté a capella sans son micro, engagement : War couplée à With our own two hands, ça a de la gueule, technique : quand il joue assis sa guitare allongée, il peut tout faire du plus langoureux au plus rock, wouahhh. Et une générosité que ça fait plaisir à voir : quand toute la salle a chanté "There will be a light", il nous a remercié de réaliser son voeu de voir ses chansons reprises en choeur par la foule. Ca mange pas de pain mais c'est agréable à entendre. Visuellement, il y a eu de chouettes moments : vue des gradins, une mer de petites lucioles bleues (en fait les lumières des portables connectés aux malheureux qui n'avaient pas eu de place) et quelques briquets... encore wouahh.

Vous savez maintenant pourquoi ça valait le coup d'être à Bercy lundi soir. A ne pas rater à son prochain passage car il était encore meilleur que sur la précédente tournée! 

*Oui, j'avais l'impression de retrouver des potes en allant voir jouer Ben et The Innocents Criminals, ça fait presque 10 ans qu'ils font partie de ma vie 

Les commentaires sont fermés.