Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 03 septembre 2006

Vaux le Vicomte ou le marketing culturel

medium_IMGP0318.JPGExpédition à Vaux le Vicomte aujourd'hui. Vaux le Vicomte, c'est là que s'est formée la fine équipe qui a bossé pour Versailles : Louis XIV, jaloux de Fouquet, son surintendant des finances et heureux propriétaire de ce bijou, a fait emprisonner celui qui avait osé surpasser le luxe royal et a embarqué les artistes sur le projet pharaonique de Versailles. Je me devais donc d'aller voir ce chateau qui avait excité la convoitise du grand Louis. De plus, les Parisiens ont peut être remarqué les affiches qui fleurissent dans les couloirs du métro avec un slogan racoleur au possible "Envié par Louis XIV, jamais égalé" , et j'avoue que ce ton publicitaire m'a un peu interloquée.

Pas déçue du voyage la quiche! Sur place : possibilité pour 5 euros de faire graver une ardoise à son nom pour financer la rénovation de la toiture, possibilité de louer un costume pour visiter le chateau, possibilité de trouver à la boutique des reproductions des gravures exposées dans les salles, un tarif démentiel pour une fauchée comme moi... Bref, une exploitation commerciale à fond les ballons qui m'a légèrement refroidie. D'autant que l'intérieur du château est loin d'être reluisant : peintures effritées, moquettes délabrées... quelques salles d'apparat impressionnantes mais surtout aucun document d'aide à la visite (non payant). Un léger sentiment d'arnaque.

Heureusement que l'architecture est somptueuse et que les jardins sont un vrai ravissement pour les sens :  une débauche d'illusions d'optique, de l'harmonie, de la sérénité, de l'eau, du calme : un vrai moment de bonheur. Rien que pour ça, je pense que cette visite valait le détour... Pour les flemmards : possibilité de louer des voiturettes de golf pour grimper jusqu'à l'Hercule qui domine le jardin, au loin, très loin, très très loin....

Pour y aller : train jusqu'à Melun + navette qui emmène au château qui est à quelques kilomètres (sauf si on a un pote motorisé qui habite dans le coin, hein Isma) 

Commentaires

décidément, je l'aime bien ton blog... il me fait voir la vie en couleur (rouge, bien sûr!) et il me rend moins bête... j'apprécie vraiment tes compte-rendus de visite, expo et autres ... continue ma belle... plein de poutoux

Écrit par : lorraine bancale | lundi, 04 septembre 2006

@lorraine bancale : je suis touchée du compliment! et cette rentrée?

Écrit par : la quiche | lundi, 04 septembre 2006

et c beau?????
ya eu un prince car si yen a un ben fais suivre...

Écrit par : missparker | lundi, 04 septembre 2006

J'ai aussi trouvé que l'intérieur du château était mal entretenu mais que les jardins étaient splendides. De plus je l'ai visité de nuit (jardin + intérieur) et c'est réellement magnifique même si c'est moins grandiose que les nocturnes de Versailles (il manque les nombreuses fontaines et bosquets ainsi que le feux d'artifice). Merci de m'avoir fait revivre ces moments ^ ^

Écrit par : Daenaria | lundi, 04 septembre 2006

@miss p: l'a terminé sa vie en prison, le prince. et ceux a qui ça appartien aujourd'hui vu le prix de l'entrée, ils ne doivent pas rouler sur l'or => c'est pas un bon plan!
@Daenaria : justement j'ai bien aimé le côté moins grandiose que Versailles, presque à taille humaine.. presque hein! et les deux aux chandelles, ça doit être très bien... allez je met ça au programme de l'année prochaine!

Écrit par : la quiche | lundi, 04 septembre 2006

Les commentaires sont fermés.