Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 31 août 2006

Céphalée rampante


J'ai la tête dans un étau donc pas de billet aujourd'hui, j'en suis bien incapable...

 

 

medium_Cephalee.jpg

 

mercredi, 30 août 2006

Lavomatic

medium_LAVOMATIC.2.jpg

 

Aujourd'hui expédition lessive : parce que ça faisait un bail que mon linge était en souffrance... De plus, la litanie quotidienne du "je sais pas comment m'habiller, j'ai rien à me mettre" commençait à resurgir; je pensais régler le problème par une bonne brassée de linge.

Résultat des courses :

  • 3 tops 
  • 2 pantalons
  • 1 mini jupe
    et aussi
  • 18 culottes
  • Euh, y a comme un souci... Et pourtant je vous jure, je ne me promène pas topless dans la rue. La seule explication rationnelle à cette disproportion est qu'il y a un trou noir dans mon panier à linge sale. Si quelqu'un retrouve la dizaine de tops manquant, merci de me faire signe!

Autoportrait du mardi... le mercredi! #8

 Comment j'aurais aimée être portraiturée...

 

 

 

 

medium_sargent.jpg

 

lundi, 28 août 2006

J'étouffe!

medium_foule.jpgPremière plongée dans la vraie vie parisienne depuis mon retour (suis en mode préhibernation) : métro aux heures de pointe, rencart vers Châtelet, jouer des coudes pour frayer son chemin, se faire apostropher, emmerder, bousculer, ignorer, rebousculer, taxer... J'avais réussi à éviter tout ça vu que je bosse à 10 minutes à pied de mon boulot et bouh, j'ai eu envie de partir en courant sans me retourner pendant des kilomètres et des kilomètres jusqu'à ma campagne tarnaise et je me dis que cette année va être un peu rude vu mes envies d'espace, de solitude, de qualité de vie, de tranquilité. Menfin, le meilleur est à venir comme dirait l'autre!

 

 

Et vous comment vous faites quand y a overdose de Paris?

 

dimanche, 27 août 2006

Résolutions de la rentrée

medium_rentree.jpgBen oui quoi, c'est un peu plus logique d'attaquer la rentrée pleine de bonnes intentions et pleine d'ardeur après une bonne coupure estivale, plutôt que de se coller des résolutions au 1er janvier alors qu'on est lessivé par les fêtes et que l'hiver s'installe pour de bon. Donc mes résolutions c'est maintenant. Et ptet même que de les écrire bleu sur blanc sur le net mondial que tous les gens peuvent voir, ça me boostera un poil plus que d'hab. Je compte sur toi, lectrice (désolé lecteur, tu es en minorité ici...), pour jouer la mouche du coche et me rappeller à mes objectifs.

Objectif number 1 : me trouver un autre boulot. Tiens d'ailleurs, lecteur et lectrice (là j'ai besoin de tout le monde...), si tu connais un musée, un service culturel d'une ville, d 'un département ou d'une région qui recrute pour son service des publics, je suis la quiche de la situation... Faut que je fasse feu de tout bois.

Objectif number 2 : me modeler un corps de rêve
Sous objectif A : me nourrir sainement, adieu nutella, mac do et autres atrocités nutritionnelles. Le but n'est pas de m'affamer non plus car il y le sous objectif B:
Sous objectif B : aller à la piscine 2 fois par semaine + danse orientale + yoga  (euh s'il y a des généreux donateurs dans la salle pour financer ces activités, levez la main!) + me déplacer quasi exclusivement en vélo

Objectif number 3 : apprendre la langue des signes

Vu que c'est grand même du gros matos au niveau du 1 et du 2, on va s'arrêter là, sinon c'est sûr, je vais abandonner.

samedi, 26 août 2006

Vic sur Seille

 

medium_friant.jpgAttirée par le musée Georges de la Tour qui a ouvert il y a peu dans cette petite bourgade mosellane, j'ai profité d'un week end lorrain pour y faire un tour. Après tout c'est un des grands noms de la peinture lorraine, il méritait bien le déplacement.

 

Mettons les choses au clair : si vous voulez voir des Georges -je l'appelle par son prénom on est compatriotes quand même- mieux vaut aller au Louvre car le musée de Vic ne possède qu'une étude d'un visage féminin et un saint Jean Baptiste dans le désert, remarquable au demeurant. Mais alors me direz-vous, pourquoi un musée Georges de la Tour au nom un peu usurpé? Parce que c'est là qu'il est né Georges. A Vic sur Seille, alors résidence des évêques de Metz et donc ville d'administration, de couvent, etc. Passé qui a laissé des vestiges architecturaux très intéressants comme l'hôtel des Monnaies, certes très remanié par un restaurateur qui a du un peu trop lire Viollet-le-Duc.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, VLD, c'est l'architecte qui a imaginé la galerie des Chimères de Notre-Dame à Paris, monstres qu'on croiraient sortis tout droit du Moyen Âge mais qui nous viennent tout bonnement du XIXe siècle.
Pour vous situer le personnage, voilà sa théorie de la restauration : il convient de rétablir le monument "dans un état complet qui peut n'avoir jamais existé à un moment donné". Un peu trash le VLD ; on en est un peu revenu aujourd'hui mais je m'égare et revenons à Vic, charmant village à visiter donc. Evitez quand même le café des amis le dimanche, rendez-vous de cyclistes à grande gueule et fort accent lorrain.

 

Heureusement, il y avait au musée une exposition sur un autre gars du coin : Emile Friant. C'est un de mes peintres lorrains préférés, proche des artistes de l'Ecole de Nancy dont je ne manquerais pas de vous reparler. Les tableaux de Friant reflètent la vie nancéienne de la fin du XIXè siècle, tendance réaliste, à l'opposé de Victor Prouvé (père de Jean l'architecte*), l'autre peintre du moment mais tendance symboliste, lui. Donc les moeurs de la bourgeoisie, les ouvriers qui taquinent la bouteille en attendant de trouver de l'ouvrage, les joies simples d'hommes jeunes et en bonne santé partageant un bon repas... Je vous montre un des mes préférés : l'idylle sur le Pont.

 

Si vous passez dans le coin, arrêtez vous un instant à Vic sur Seille, on y sent la riche histoire de la Lorraine que cette rubrique veut vous faire découvrir. Parce que la Lorraine c'est chouette : il n'y a pas que des mines et du mauvais temps!

 

 

*Je fais un peu de "name dropping" pour vous démontrer l'importance de la Lorraine dans le domaine artistique....

 

jeudi, 24 août 2006

Une belle bannière pour ton blog

 

Les compliments pleuvent sur ma bannière et du coup les "comment qu'on fait?" sont eux aussi nombreux... Je me la pète comme si une foule de gens du net venaient ici, la réalité est bien moins mirobolante mais tout de même ce billet répond à des demandes bien réelles.

 Alors 1ère étape : faire la bannière avec un logiciel genre Photoshop, sous Mac j'ai téléchargé un logiciel gratuit Gimp qui fait à peu près la même chose. Attention la largeur de la bannière exprimée en pixel doit être de 790 pix pour correspondre aux mesures de la feuille de style. Pour la hauteur, pas de règles.

Ensuite télécharger la bannière dans les fichiers de hautetfort (dans le signet tableau de bord puis fichiers). Une fois que le fichier est téléchargé, cliquer sur le nom du fichier : une nouvelle page s'ouvre. Il faut alors copier l'URL de cette page, elle servira à modifier les codes pour afficher la toute nouvelle toute belle bannière.

Jusqu'à maintenant c'était du pipi de chat, c'est là qu'on commence à rigoler, accrochez vous les amis.

Allez dans l'onglet Présentation - Configuration avancée - Feuille de style. C'est un peu barbare à première vue mais pas de panique, toute erreur est réparable puisqu'il y a en bas de la page un bouton qui permet de revenir à la présentation initiale. Et puis moi qui suis une vraie quiche, j'ai réussi à bidouiller un truc un peu sympa alors c'est à la portée de presque n'importe qui.

Voilà à quoi ressemblent mes codes modifiés: en rose tout ce que j'ai bidouillé...

#banner {
    height: 198px;
    background-color: #cccc33;
    color: #fff;
        display : none;
}

#banner h1 {
    padding: 15px;
    font-weight: bold;
    padding-bottom: 10px;
}

#banner h2 {
    font-size: 80%;
    padding: 0px 0px 0px 15px;
}

#banner a {
    color: #fff;
    font-weight: bold;
    font-size: 70%;
    text-decoration: none;
}

#banner-img {
    display: none;
    background: #cccc33;
        display : block;
        background: #cccc33 url("http://unequichelorraineaparis.hautetfort.com/images/banniere2.jpg") no-repeat 0% 0%;
        height: 198px;
}

div.img-link a {
    display: block;
    text-decoration: none;
    width: 100%;
        height: 198px;

 

Il faut faire attention à bien respecter la ponctuation, les espaces et tout.

J'assure un SAV si les explications ne sont pas claires, laissez moi juste un comm' et je vous répondrais par mail.

Euh Ana, tu as vu cette efficacité et cette réactivité? Bon maintenant je vais boire un verre, je l'ai bien mérité! 

 

mercredi, 23 août 2006

De la spontanéité à Paris

 

Je voulais pondre une note un peu chiadée aujourd'hui mais les évènements m'en ont empêchés en la personne de J. qui s'est pointée dans mon palace à l'improviste et wouah un peu de surprise et d'inattendu à Paris, ça fait du bien.

Je sais pas vous mais moi j'ai un mal fou à avoir des relations non programmées, planning bouclé 15 jours à l'avance, on passe pas chez les gens qui habitent à l'autre bout de Paris à l'improviste, toussa toussa... Et ça me plombe un poil car j'ai plutôt eu l'habitude de fonctionner à l'impulsivité, à la spontanéité.

Alors J. merci d'avoir bousculé ce quotidien si bien programmé et faudra remettre ça.

En conclusion la note chiadée c'est pas pour aujourd'hui, je retourne à ma discussion : il y a des joyeuses fonctionnnaires de l'Education Nationale mutées respectivement à Villiers le Bel et à Sarcelles qui ont besoin d'oreilles attentives...

mardi, 22 août 2006

#7

 

Toutes les calories avalées cet été me retombent dessus aujourd'hui (je les avais pas venues venir les ptites pioutes) : voilà comment je me sens !!!!!

medium_bibendum.jpg

Alors, la quiche, elle va en avaler des longueurs de piscine pour éliminer, en vrac, : un couscous tunisien du feu de dieu, un repas à consonnance érotique, des litres de vins de toutes les couleurs, une semoule au lait qui a tué sa mère, des crumbles, tartes et autres réjouissances sucrées, des fromages de chèvre que c'était pas possible tellement ils étaient bon, un repas de mariage sublissime, du melon à gogo (bon c'est plein d'eau mais à force de les bouloter par moitié, ça doit bien faire du sucre tout ça...), des confitures maisons so delicious et j'en oublie tellement je me suis régalée cet été. Parce que malgré l'effet bibendum, je ne regrette aucune de ces choses si variées qui sont passées dans mon gosier goulu pendant ces vacances!

Et pis ptet que demain si je suis remise dans le bain pour de bon, je pondrais une vraie note! On peut pas dire que je me soie foulée ces derniers jours... toutes mes confuses! 

lundi, 21 août 2006

The quiche is back

 

Les vacances, c'est le pied!!!!! Yeah!!!!

 

 

medium_http://unequichelorraineaparis.hautetfort.com/images/lesvacancesc_estlepied.jpg