Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 24 juillet 2006

Chicha

medium_DelacroixFemmesalgerB.jpgCe soir c'est chicha! Petit rituel avec Isma qu'on avait abandonné quelques temps pour cause de considération ayant trait à la santé  mais j'aime trop ça pour arrêter! C'est quoi le ça que j'aime tant?

  • L'endroit où on va : un rade tenu par un Irakien dédié à Oum Kalsoum, une des plus grandes chanteuses arabes, les serveurs y sont très accueillants et Oum Kalsoum toujours en bande son. Faut quand même pas avoir les yeux regardants sur l'hygiène! Mais contrairement à la majeure partie des cafés à chicha qui ont fleuri ces derniers temps, je trouve que celui-ci a une âme, un p'tit quelque chose en plus.
  • Le dépaysement : en règle générale, on est les seuls à parler français! Et j'aime beaucoup entendre parler l'arabe que j'essaierais d'apprendre un jour avec la langue des signes, l'Espagnol, le Portugais...
  • Le geste de la chicha : je me sens transportée dans ce tableau de Delacroix, Les femmes d'Alger (à voir au Louvre, si je ne m'abuse). Je suis sûre que j'aurais adoré vivre dans le harem d'un sultan habillée de voiles, à bouloter des loukoums toute la sainte journée!
  • Le son de la chicha : ce glouglouglouglouglou de la fumée qui passe dans l'eau est tellement apaisant.
  • Les souvenirs : me reviennent en tête des soirées entières passées sur une place de Houmt Souk, à Djerba, sous les bougainvillées, dans le semblant de fraîcheur de la nuit, lors de vacances  féeriques.....

Et c'est pour tout ça que j'ai décidé de ne pas me gâcher ce moment de plaisir parce que quelqu'un m'a dit (que tu m'aimais encore...) que la chicha était toxique. Quand on voit le nuage de pollution qui flotte sur Paris , on se dit qu'après tout...

Pour y aller c'est la café Oum Kalsoum, square Vermenouze (une rue perpendiculaire à la rue Mouffetard dans le 5ème). 

 

 

Commentaires

Pour avoir l'adresse, c'est top secret ? y'a des épreuves à passer, une cooptation, qch dans le genre ? parce que moi je connais pas, mais j'irais bien y faire un tour...

Écrit par : meriem | lundi, 24 juillet 2006

moi aussi j'adore fumer la chicha! et je me fiche de savoir si c'est toxique ou pas.
de toute façon, tout ce qui est bon est susceptible d'être mauvais pour la santé : fumer, boire, faire l'amour ...

Écrit par : marie caroline | lundi, 24 juillet 2006

@meriem : oups c'était juste un oubli! si je voulais le garder pour moi, je n'en causerais pas ici ;)
@marie caroline : ouais alors faut profiter en peu, et éviter quand même les trucs vraiment dangereux genre 2 paquets de clopes par jour! ou l'amour sans précaution.....

Écrit par : la quiche | lundi, 24 juillet 2006

Mon ours et moi on est accrocs, on a totalement arrêté la cigarette (plus d'un paquet par jour), mais on est passé à ça. Chez nous. C'est un réel plaisir qu'on s'offre en solo ou à deux le soir après une journée de travail. Faudra quand même qu'on pense à arrêter...

Écrit par : Thulip | mardi, 25 juillet 2006

@Thulip : moi aussi j'en ai une à la maison mais y a aussi l'ambiance qu'est chouette au Oum Kalsoum, et puis c'est là que je me fournis gracieusement en charbons et tabac! ils sont trop sympas! attention à l'addiction tout de même! l'ours a-t-il survécu à l'épilation estivale?;)

Écrit par : la quiche | mardi, 25 juillet 2006

chalut la quiche,
cha che chur que che chouette la chicha au Oum Kalchoum,
attenchion chependant aux cheffets checondaires.

glouglouglou !

Écrit par : ichma | mardi, 25 juillet 2006

Oui, il a survécu (même pas de boutons de repousses, le chanceux). L'addiction : ben euh, je crois que c'est trop tard ! :p

Écrit par : Thulip | samedi, 29 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.