Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 14 juillet 2006

Petits plaisirs...

medium_00020405_20cassis_20mini.2.jpgFille de la ville ou fille de la campagne?

Quand je suis à Paris, je me sens presque toujours comme un poisson dans l'eau : la foule, le métro, le peu d'espace, l’urbanisation..  Tout ça je gère mais comme à chaque fois que je reviens dans ma campagne, je suis émue presque aux larmes par un tas de tous petits riens :

  • l'odeur de la paille ou du foin qui vient tout juste d'être coupé
  • les fruits gorgés de soleil que tu cueilles et que t'avales direc' sans passer par la case "je lave tout au vinaigre car c'est plein de produits toxiques tout ça"*
  • les p'tits bébés hirondelles qu'ont juste la tête qui dépasse du nid
  • l'ampleur du paysage...

Dans ces moments-là, je m'interroge sur ma capacité à supporter une vie complètement déconnectée de la nature et qui vue d'ici me semble un peu vaine... et l'instant d'après je me souviens qu'à Paris, il y a :

·          des magasins en pagaille

 ·          des musées en pagaille

·          des spectacles en pagaille

·          de belles architectures en pagaille...

Et je l'ai ma réponse : tant que je ne trouverais rien d'autre, je la supporterais ma vie parisienne mais avec des petites piqûres de rappel campagne de temps en temps quand même! 

* Perso, je ne le fais pas : quoi qu'on puisse dire de moi, je ne suis pas maniaque à ce point là!

Commentaires

Moi j'ai choisi: urbaine forever, le reste c'est juste bon pour les vacances!

Cool ta bannière, vraiment! Tu ne veux pas faire une note de tutorial sur ton blog, comme missb, pour expliquer aux nuls comme moi comment on fait ça??

Écrit par : Ana | samedi, 15 juillet 2006

A la demande générale d'Ana, je vais tenter le tuto en ligne de la mise en place d'une bannière.... très prochainement!

Écrit par : la quiche | samedi, 15 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.